GUIDE POUR L’EXAMEN DE CONSCIENCE…

Guide pour l’examen DE CONSCIENCE POUR la confession des péchés

6 Étapes pour une bonne confession

. Examinez votre conscience – Quels péchés avez-vous  commis depuis votre dernière bonne confession.

  • Soyez sincèrement désolé pour vos péchés.
  • Confessez vos péchés au prêtre.
  • Assurez-vous que vous Confessez tous vos péchés mortels et le nombre fois que vous les avez commis.
  • Après votre confession, faites la pénitence, que le prêtre vous à donner.
  • Prier tous les jours pour la force, afin d’éviter les tentations du péché, surtout pour les péchés dont vous venez d’être pardonné.

ACTE DE CONTRITION

Mon Dieu, j’ai un extrême regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché Vous déplaît; pardonnez-moi par les mérites de Jésus-Christ mon Sauveur; je me propose, avec Votre sainte grâce, de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. Amen!

Croisade de Prières (8) – La Confession

Très Cher Jésus, Je Vous demande pardon pour tous mes péchés et pour le mal et les blessures que j’ai causé aux autres.

J’implore humblement la Grâce d’éviter de Vous offenser encore, et d’offrir une pénitence selon Votre Sainte Volonté.

Je prie pour le pardon des futures offenses auxquelles je pourrai prendre part et qui Vous causeront douleur et souffrance.

Prenez-moi avec Vous dans cette nouvelle Ère de Paix afin que je puisse faire partie de Votre famille pour l’éternité.

Je Vous aime Jésus. J’ai besoin de Vous. Je Vous honore, Vous et tout ce que Vous représentez.

Aidez-moi, Jésus, pour que je mérite d’entrer dans Votre Royaume. Amen

Premier commandement

« Je suis le Seigneur, ton Dieu. » Tu n`auras pas d`autres dieux devant Ma face. (ex 20:2, 3)

  • Ai-je douté ou nié que Dieu existe?
  • Ai-je refusé de croire ce que Dieu nous a révélé?
  • Est-ce que je crois en la bonne fortune disant, l’horoscope, les rêves, l’occulte, les porte-bonheurs, les cartes de tarot, la chiromancie, les jeux de ouija, les séances, la réincarnation?
  • Ai-je nié que j’étais catholique?
  • Ai-je quitté la foi catholique?
  • Ai-je donné du temps à Dieu chaque jour dans la prière?
  • Ai-je aimé Dieu de tout mon cœur?
  • Ai-je désespéré ou présumé de la Miséricorde de Dieu?
  • Ai-je eu de faux dieux dans ma vie dont j’ai accordé plus d’attention qu’à Dieu, comme l’argent, la profession, la drogue, la télévision, la renommée, le plaisir, les biens, etc.?

Deuxième commandement

« Tu ne prendras pas le nom du Seigneur, votre Dieu, en vain. » (ex 20:7)

  • Ai-je blasphème ou insulté Dieu?
  • Ai-je pris le nom de Dieu négligemment ou inutilement?
  • Ai-je maudit, ou briser un serment ou un vœu?
  • Est-ce que je me suis fâché avec Dieu?

Troisième commandement

« souviens-toi du jour du Sabbath, pour le sanctifier. » (ex 20:8)

  • Ai-je manqué la Messe le dimanche ou un jour Saint d’obligation par ma propre faute?
  • Suis-je venu à la messe à l’heure? Suis-je parti tôt?
  • Ai-je travaillé le dimanche qui n’était pas nécessaire?
  • Ai-je mis de côté le dimanche comme un jour de repos et une journée de famille?
  • Ai-je fait preuve de révérence en présence de Jésus dans le Sacrement le plus béni?

Quatrième commandement

« Honore ton père et ta mère. » (ex 20:12)

  • Ai-je désobéi ou manqué de respect à mes parents ou supérieurs légitimes?
  • Ai-je négligé mes devoirs envers mon mari, ma femme, mes enfants ou mes parents?
  • Ai-je négligé de donner un bon exemple religieux à ma famille?
  • Ai-je omis de m’intéresser activement à l’éducation religieuse/formation de mes enfants?
  • Ai-je omis de m’instruire sur les véritables enseignements de l’église?
  • Ai-je fait un scandale par ce que j’ai dit ou fait, en particulier pour les jeunes?
  • Ai-je fait en sorte que quelqu’un quitte la foi?
  • Ai-je causé des tensions et des chicanes dans ma famille?
  • Est-ce que je m’occupais de mes parents âgés et infirmes?
  • Ai-je donné une journée complète de travail pour une journée de salaire?
  • Ai-je donné un salaire équitable à mes employés?

Cinquième commandement

« tu ne tueras pas. » (ex 20:13)

  • Ai-je tué ou blessé physiquement quelqu’un?
  • Est-ce que j’ai avorté ou conseillé à quelqu’un d’autre d’avorter? (Celle qui se fait avorter est automatiquement excommuniée, comme celle qui est impliquée dans un avortement, Canon 1398.) (L’excommunication sera levée dans le sacrement de la réconciliation.)
  • Ai-je utiliser ou amener mon épouse à utiliser des pilules contraceptives (Si oui ou non, réalisant que les pilules contraceptives interrompent vraiment le fœtus au moment où il est conçu)?
  • J’ai essayé de me suicider?
  • Ai-je participé ou approuvé le « meurtre par compassion » (euthanasie)?
  • Est-ce que je suis fâché, impatient, jaloux, méchant, fier, vindicatif, jaloux, odieux envers un autre, paresseux?
  • Ai-je donné le mauvais exemple par l’abus de drogue, buvant l’alcool à l’excès, la bataille, la dispute, les querelles?
  • Ai-je abusé de mes enfants?

Sixième commandement

« tu ne commettras pas l’adultère. » (ex 20:14)

« »tu ne convoiteras pas la femme de ton voisin.» » (ex 20:17)

Note: dans le domaine des péchés sexuels délibérés énumérés ci-dessous, tous sont des péchés mortels, s’il y a suffisamment de réflexion et le plein consentement de la volonté. « Ne savez-vous pas que les injustes n`hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n`hériteront le royaume de Dieu. » (1 Cor 6:9-10) « quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. » (Mt 5:28)

  • Ai-je délibérément eu des pensées impures ou des désirs?
  • Ai-je utilisé des mots impurs ou suggestifs? Raconter des histoires impures? Les écouter?
  • Ai-je délibérément regarder des émissions de télévision impures, des vidéos, des pièces de théâtre, des photos ou des films? Ou délibérément lu des éléments impurs?
  • Ai-je commis des actes impurs par moi-même (masturbation)?
  • Ai-je commis des actes impurs avec un autre – la fornication (le sexe avant le mariage), l’adultère (sexe avec une personne mariée)?
  • Ai-je pratiqué la contraception artificielle (par pilules, dispositif, retrait)?
  • Est-ce que j’ai épousé ou conseillé à quelqu’un de se marier en dehors de l’église?
  • Ai-je évité les occasions d’impureté?
  • Ai-je essayé de contrôler mes pensées?
  • Me suis-je engagé dans une activité homosexuelle?
  • Ai-je respecté tous les membres du sexe opposé, ou ai-je pensé à d’autres personnes comme des objets?
  • Moi ou mon conjoint avons-nous été opéré (vasectomie, ligaturée ou grande opération)?
  • Ai-je abusé de mes droits de mariage?

Septième et dixième commandement

« tu ne voleras pas. » (ex 20:15) « »tu ne convoiteras pas les biens de ton voisin. »» (ex 20:17)

  • Ai-je volé, triché, aidé ou encouragé d’autres à voler ou à garder des biens volés?

.Ai-je remis les choses pour des biens volés?

  • Ai-je rempli mes contrats; donner ou accepter des pots-de-vin; payer mes factures; témérairement jouer ou spéculer; priver ma famille des nécessités de la vie?
  • Ai-je perdu du temps au travail, à l’école ou à la maison?
  • Ai-je envier les autres pour leurs familles ou possessions?
  • Ai-je fait des possessions matérielles le but de ma vie?

 Huitième commandement

« tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton voisin. » (ex 20:16)

  • Ai-je menti?
  • Ai-je délibérément trompé les autres, ou blesser les autres par des mensonges?
  • Ai-je commis un faux témoignage?
  • Ai-je bavarder ou révéler des fautes ou les péchés des autres?
  • Ai-je omis de garder un secret sur ce qui devrait être confidentiel?

Autres péchés

  • Ai-je jeûné le mercredi des cendres et le vendredi Saint?
  • Ai-je mangé de la viande le vendredi du Carême ou le mercredi des cendres?
  • Ai-je omis de recevoir la Sainte communion pendant Pâques?
  • Suis-je allé à la Sainte communion dans un état de péché mortel? Sans jeûner (l’eau et l’autorisation médicale) pendant une heure pour la nourriture et la boisson?
  • Ai-je fait une mauvaise confession?
  • Ai-je omis de contribuer au soutien de l’église?

« C`est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. » … car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. (1 Cor 11:27-29)

Ainsi, recevoir la Sainte communion en état de péché mortel (ayant commis un péché mortel qui n’a pas été confessé et pardonné dans le sacrement de la confession) est en lui-même un péché mortel – un péché mortel de sacrilège.

« Ô Dieu, soyez Miséricordieux envers moi, qui suis pécheur. » (Luc 18:13)

« Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés… » (Jn 20:23)

« Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S`ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. » (is 1:18)

« Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » (1 Jn 1:9)

« Père, pardonnez-leur » « car ils ne savent pas ce qu’ils font. » (Luc 23:24)

« Pardonnez-nous nos péchés, car nous pardonnons à tous ceux qui nous ont fait du mal. » (Luc 11:4)

Un examen de conscience pour Adultes provenant de sources autorisées

Je crois en un Sauveur aimant qui pardonne mes péchés et qui me donne la grâce de devenir un Saint. Jésus-Christ, par l’intermédiaire du ministère de Ses prêtres, fait les deux dans le sacrement de la pénitence.

« Comme le Père m`a envoyé, moi aussi Je vous envoie. … » Recevez le Saint-Esprit. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. (Jean 20:21-23)

« Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige. » (Isaïe 1:18)

« Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » (Math. 9:13)

« les hommes ont reçu de Dieu une puissance non accordée aux anges ou aux archanges. » Jamais il n’a été dit aux esprits célestes, « tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel » Les princes de ce monde peuvent seulement lier et délier le corps. Le pouvoir du prêtre s’étend plus loin; il atteint l’âme, et il est exercé non seulement dans le baptême, mais encore plus dans le pardon des péchés. Il ne faut pas rougir, alors confesser vos fautes. Celui qui rougit d’avouer ses péchés à un homme, et qui ne les confessent pas, sera couvert de honte le jour du jugement en présence de l’univers tout entier. (St. Jean Chrysostome, traité sur les prêtres, BK. 3)

Prière avant la confession: Seigneur, donnez-moi la grâce de faire une bonne confession : Donnez-moi la lumière pour reconnaître mes péchés ; Donnez-moi l’humilité pour les confesser sincèrement ; Donnez-moi la volonté d’être meilleur ; Ô Vierge Marie, aidez-moi.

Comment se confesser: d’abord examiner bien votre conscience, puis dites au prêtre la précision des péchés que vous avez commis et, au meilleur de votre capacité, combien de fois vous les avez commis depuis votre dernière bonne confession. Vous êtes obligés d’avouer seulement les péchés mortels, puisque vous pouvez obtenir le pardon de vos péchés véniels par des sacrifices et des actes de charité. Si vous êtes dans le doute quant à savoir si un péché est mortel ou véniel, mentionnez votre doute au confesseur (au prêtre). Rappelez-vous aussi, la confession des péchés véniels est très utile pour éviter le péché et d’avancer vers le Ciel.

Conditions nécessaires pour un péché qui est mortel:

  1. Question sérieuse
  2. Réflexion suffisante
  3. Consentement complet de la volonté

Considérations préparatoires:

  1. Ai-je jamais omis délibérément d’avouer un péché grave passé, ou ai-je délibérément déguisé ou caché un tel péché?

Note: la dissimulation délibérée d’un péché mortel invalide la confession et rend la personne coupable d’un autre péché mortel. Rappelez-vous que la confession est privée sous le sceau de la confession, c’est à dire, c’est un péché mortel pour le prêtre de révéler la question d’une confession d’une personne à quelqu’un d’autre.

  1. Ai-je été coupable d’irrévérence pour ce sacrement en omettant d’examiner attentivement ma conscience?
  2. Ai-je omis de faire la pénitence qui m’a été donnée par le prêtre?
  3. Ai-je des habitudes de péché grave à confesser d’abord (par exemple l’impureté, l’ivresse, etc.)?

Premier commandement: Je suis le Seigneur, ton Dieu. Tu n’auras pas d’autres dieux devant Moi. (y compris les péchés contre la foi, l’espérance et la charité).

  1. Ai-je négligé la connaissance de ma foi telle qu’enseignée dans le catéchisme, comme le credo des apôtres, les dix commandements, les sept sacrements, le Notre Père, etc.?
  2. Ai-je délibérément douté ou nié l’un des enseignements de l’Église?
  3. Ai-je pris part à un culte non catholique?
  4. Suis-je membre d’une organisation religieuse non catholique, d’une société secrète ou d’un groupe anticatholique?
  5. Ai-je sciemment lu toute littérature hérétique, blasphématoire ou anticatholique?
  6. Ai-je pratiqué des superstitions (comme les horoscopes, les diseuses de bonne aventure, le jeu de ouija, etc.)?
  7. Ai-je omis des devoirs ou des pratiques religieuses pour des motifs de respect humain?
  8. Est-ce que je me suis recommandé quotidiennement à Dieu?
  9. Ai-je été fidèle à mes prières quotidiennes?
  10. Ai-je abusé des sacrements de quelque façon que ce soit? Les avoir reçues de façon irrévérencieuse, par exemple la communion dans la main sans obéir aux principes et les 7 règles promulguées par Paul VI comme contraignant à cet égard?
  11. Ai-je fait plaisir à Dieu, à Notre-Dame, aux saints, à l’Église, aux sacrements, à d’autres choses saintes?
  12. Ai-je été coupable d’une grande irrévérence à l’Église, par exemple, la conversation, le comportement ou la robe?
  13. Ai-je été indifférent en ce qui concerne ma foi catholique — croyant que l’on peut être sauvé dans n’importe quelle religion, que toutes les religions sont égales?
  14. Est-ce que j’ai présumé de la Miséricorde de Dieu à tout moment?
  15. Ai-je désespéré de la Miséricorde de Dieu?
  16. Ai-je détesté Dieu?
  17. Ai-je accordé une trop grande importance à toute créature, activité, objet ou opinion?

Deuxième commandement: tu ne prendras pas le nom du Seigneur ton Dieu en vain.

  1. Ai-je juré par le nom de Dieu faussement, témérairement ou par des manières légères et futiles?
  2. Ai-je murmuré ou mettre plaint contre Dieu (blasphème)?
  3. Me suis-je maudit moi-même ou d’autres, ou une créature?
  4. Ai-je irrité les autres afin de les faire jurer ou injurier Dieu?
  5. Ai-je rompu un vœu fait à Dieu?

Troisième commandement: souviens-toi du jour du Sabbath, pour le sanctifier.

  1. Ai-je manqué la messe le dimanche ou les jours saints d’obligation?
  2. Ai-je été en retard pour la Messe le dimanche ou les jours saints d’obligation ou quitté plus tôt par ma propre faute?
  3. Ai-je manqué d’autres Messes le dimanche ou jours saints d’obligation, en partant tôt ou être en retard pour la Messe?
  4. Ai-je été volontairement distrait pendant la Messe?
  5. Ai-je fait ou travailler sans obligation le dimanche ou les jours saints d’obligation?
  6. Ai-je acheté ou vendu des choses qui ne sont pas de nécessité le dimanche et les jours saints d’obligation?

Quatrième commandement: Honore ton père et ta mère.

  1. Ai-je été désobéissant ou irrespectueux envers mes parents, ou ai-je négligé ou refusé de les aider dans leurs désirs ou de faire leur dernière volonté?
  2. Me suis-je montré irrévérencieux à d’autres en position d’autorité?
  3. Ai-je calomnié ou insulté des prêtres ou d’autres consacrés à Dieu?
  4. Ai-je manqué de respect envers les personnes âgées?
  5. Ai-je maltraité mon conjoint ou mes enfants?
  6. Ai-je été désobéissant ou irrespectueux envers mon mari(femme)?
  7. En ce qui concerne mes enfants:

Ai-je négligé leurs besoins matériels?

Ai-je omis de prendre soin de leur baptême précoce? * (voir ci-dessous.)

Ai-je omis de prendre soin de leur éducation religieuse appropriée?

Leur ai-je permis de négliger leurs devoirs religieux?

Leur ai-je permis de fréquenter/d’être stable sans la perspective du mariage dans un proche avenir? (St. Alphonse dit 1 an maximum.)

Ai-je omis de superviser leur fréquentation?

Ai-je omis de les discipliner quand ils en ont besoin?

Leur ai-je donné un mauvais exemple?

Les ai-je scandalisés en discutant avec mon conjoint(e) devant mes enfants?

Les ai-je scandalisés en jurant ou en jurant devant eux?

Ai-je gardé la modestie à la maison?

Est-ce que je leur ai permis de porter des vêtements indécents (mini jupes; pantalons serrés, robes, ou chandails transparents, shorts très courte, costumes de baignade révélateurs, etc)? †

Ai-je nié leur liberté de se marier ou de suivre une vocation religieuse?

* les nourrissons doivent être baptisés dès que possible. En dehors de certaines prescriptions diocésaines, il semble que ce soit l’opinion générale … qu’un nourrisson devrait être baptisé dans une semaine ou dix jours après la naissance. Beaucoup de catholiques ajournent le baptême pour une quinzaine de jour ou un peu plus. L’opinion selon laquelle le baptême doit être administré dans les trois jours suivant la naissance est jugé trop stricte. Saint Alphonse, suivant l’opinion commune, pensait qu’un retard, sans raison, au-delà de dix ou onze jours serait un péché grave. En vue de la coutume moderne, qui est connue et non corrigée par les ordinaires locaux, un délai au-delà d’un mois sans raison serait un grave péché. S’il n’y a pas de danger probable pour l’enfant, les parents ne peuvent pas être reconnus coupables de péché grave s’ils remettent le baptême un peu plus de trois semaines tout au plus, mais la pratique consistant à faire baptiser un nourrisson dans environ une semaine ou dix jours de naissance est fortement recommandée et, en effet, une date antérieure peut être recommandée à juste titre. — H. Davis, s.j., théologie morale et pastorale, vol. III, p. 65, Sheed et Ward, New York 1935

† Demander une brochure LF05 des normes Marylike pour la modestie des robes.

Cinquième commandement: tu ne tueras pas.

  1. Ai-je payé, désiré, ou provoqué la mort ou des blessures corporelles à quelqu’un?
  2. Suis-je porté par la haine?
  3. Ai-je opprimé quelqu’un?
  4. Ai-je voulu me venger?
  5. Ai-je causé de l’hostilité entre les autres?
  6. Me suis-je disputé ou battu avec quelqu’un?
  7. Ai-je souhaité du mal à quelqu’un?
  8. Ai-je eu l’intention ou tenté de blesser ou de maltraiter les autres?
  9. Y a-t-il quelqu’un avec qui je refuse de parler, ou contre qui je porte une rancune?
  10. Ai-je pris plaisir pour le malheur de quiconque?
  11. Ai-je été jaloux ou envieux de quelqu’un?
  12. Ai-je fait ou tenté d’avorter ou de conseiller quelqu’un d’autre à le faire?
  13. Ai-je mutilé mon corps inutilement de quelque façon?
  14. Ai-je eu des pensées suicidaires, désirant me suicider ou tenter de me suicider?
  15. Ai-je été ivre, utiliser des drogues illicites?
  16. Ai-je trop mangé ou d’avoir négliger de manger correctement, c’est-à-dire des aliments nutritifs?
  17. Ai-je omis de faire la charité?
  18. Ai-je nui à l’âme de quelqu’un, en particulier les enfants, en faisant scandale par le mauvais exemple?
  19. Ai-je nui intentionnellement et sans nécessité à ma propre âme en l’exposant aux tentations, par exemple: mauvaise émission de télévision, mauvaise musique, à la plage, etc.

Sixième et neuvième commandement: tu ne commettras pas l’adultère. Tu ne convoites pas la femme de ton voisin.

  1. Ai-je nié à mon époux(se) ses droits de mariage?
  2. Ai-je pratiqué le contrôle des naissances (par pilules, dispositifs, retrait)?
  3. Ai-je abusé de mes droits de mariage d’une manière quelconque?
  4. Ai-je commis l’adultère ou la fornication (sexe avec une autre personne mariée ou avant le mariage)?
  5. Ai-je commis un péché contre nature contre la pureté (homosexualité ou lesbianisme, etc.)?
  6. Ai-je touché ou embrassé une autre personne impurement?
  7. Ai-je eu des baisers prolongés ou passionnés?
  8. Ai-je été impliqué à caresser?
  9. Ai-je péché impurement par moi-même (masturbation)?
  10. Ai-je diverti ou pris plaisir à des pensées impures?
  11. Ai-je succombé à des désirs indécents pour quiconque, ou volontairement désiré voir ou faire quelque chose d’impur?
  12. Ai-je volontairement succombé à tout plaisir sexuel que ce soit complet ou incomplet?
  13. Ai-je été une occasion de péché pour les autres en portant des vêtements serrés ou autrement révélateurs et indécents?
  14. Ai-je fait quelque chose pour provoquer ou occasionner des pensées ou des désirs impurs à d’autres délibérément ou par négligence?
  15. Ai-je lu de la littérature indécente ou regardé de mauvaises photos?
  16. Ai-je regardé des films suggestifs, des émissions de télévision ou de la pornographie sur Internet ou permis à mes enfants de le faire?
  17. Ai-je utilisé une langage indécent ou raconté des histoires honteuses?
  18. Ai-je écouté de telles histoires?
  19. Ai-je vanté mes péchés ou pris plaisir dans les péchés passés?
  20. Ai-je été en compagnie obscénités?
  21. Ai-je consenti à des regards impurs?
  22. Ai-je négligé de contrôler mon imagination?
  23. Ai-je prié à la fois de bannir ces mauvaises pensées et ces tentations?
  24. Ai-je évité la paresse, la gourmandise, l’oisiveté et les occasions d’impureté?
  25. Ai-je assisté à des danses impudiques ou à des jeux indécents?
  26. Ai-je demeuré inutilement seul en compagnie de quelqu’un du sexe opposé? Notez bien: n’ayez pas peur de dire au prêtre tout les péchés impurs que vous pourriez avoir commis. Ne cachez pas ou n’essayez pas de masquer de tel péchés. Le prêtre est là pour vous aider et vous pardonner. Rien de ce que vous direz ne le choquera, alors n’ayez pas peur, peu importe la honte que vous pourriez ressentir.

Septième et dixième commandement: tu ne voleras pas. Tu ne convoiteras pas les biens de ton voisin.

  1. Ai-je volé quelque chose? Quoi?
  2. Ai-je endommagé le bien de quelqu’un?
  3. Ai-je par négligence, détérioré le bien de quelqu’un?
  4. Ai-je été négligeant dans la gérance d’argent ou des biens d’autres personnes?
  5. Ai-je triché ou fraudé les autres?
  6. Ai-je joué excessivement?
  7. Ai-je refusé ou négligé de payer des dettes?
  8. Ai-je acquis quoi que soit de connu pour être volé?
  9. Ai-je omis de rendre des choses empruntées?
  10. Ai-je trompé mon employeur d’une honnête journée de travail?
  11. Ai-je trompé mes employés de leur salaire?
  12. Ai-je refusé ou négligé d’aider quelqu’un dans un urgent besoin?
  13. Ai-je omis de faire la réparation pour mes vols, tricheries et fraudes? (demandez au prêtre comment s’y prendre pour faire la réparation, c’est-à-dire retourner au propriétaire ce que vous avez injustement pris de lui/elle.)
  14. Ai-je été jaloux d’un autre parce que je n’ai pas ce qu’il a?
  15. Ai-je été jaloux de ce qu’un autre possède?
  16. Ai-je été avare?
  17. Ai-je été cupide et avare, en plaçant une trop grande importance sur les biens matériels et les conforts? Mon cœur est-il fixé sur les biens terrestres ou sur les véritables trésors du ciel?

Huitième commandement: tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

  1. Ai-je menti sur quelqu’un (calomnie)?
  2. Mes mensonges ont-ils causé des dommages matériels ou spirituels?
  3. Ai-je jugé quiconque d’une façon irréfléchie (c’est à dire, croyant fermement, sans preuve suffisante, qu’il soit coupable d’un défaut moral ou d’un crime?
  4. Ai-je détruit la réputation de quelqu’un en révélant des faits véridiques mais cachés (détraction)?
  5. Ai-je divulgué les péchés d’autrui?
  6. ai-je été coupable de ragots, (rapporter quelque chose de défavorable, dit de quelqu’un par un autre afin de créer de l’hostilité entre eux)?
  7. Ai-je prêté l’oreille ou encouragé la propagation de scandale sur mon voisin?
  8. Ai-je pris de faux serments ou signé de faux documents?
  9. Suis-je, sans nécessité, critique, négatif ou peu charitable dans mes conversations?
  10. Ai-je complimenté les autres?

 Les œuvres spirituelles et corporelles de la Miséricorde

Ai-je négligé de faire ce qui suit lorsque les circonstances m’ont obligé:

Les sept œuvres spirituelles de la Miséricorde

  1. pour exhorter les pécheurs.
  2. pour instruire les ignorants.
  3. pour conseiller le douteux.
  4. pour réconforter les affligés.
  5. de porter les torts patiemment.
  6. pour pardonner toutes les blessures.
  7. prier pour les vivants et les morts?

Les sept œuvres corporelles de Miséricorde

  1. pour nourrir ceux qui ont faim.
  2. pour donner à boire aux assoiffés.
  3. pour habiller ceux qui sont nu.
  4. pour visiter et racheter des captifs.
  5. pour héberger le sans abri.
  6. pour visiter les malades.
  7. pour enterrer les morts?

Souvenez-vous que Notre Sainte Foi Catholique nous enseigne que … comme le corps sans l’esprit est mort; donc aussi la foi sans œuvres est morte. (James, 2:26)

Les sept péchés capitaux et les vertus opposés

  1. Fierté…………………………………………………l’humilité
  2. La convoitise…………………………………………la libéralité
  3. La luxure……………………………………………..la chasteté
  4. La colère……………………………………………..la douceur
  5. La gourmandise……………………………………..la tempérance
  6. L’envie………………………………………………..l’amour fraternel
  7. la paresse………………………..………………..…la diligence

 Cinq Effets de fierté

  1. Vanité : a. Vantardise b. Dissimulation / Duplicité
  2. Ambition
  3. Le mépris d’autrui
  4. Colère / Vengeance / ressentiment
  5. L’entêtement / l’obstination.

Neuf Façons d’Être un Accessoire du Péché D’autrui

  1. Ai-je sciemment forcé d’autres à pécher?
  2. J’ai coopéré dans les péchés des autres :
  3. Par conseil.
  4. Par ordre.
  5. Par consentement.
  6. Par provocation.
  7. Par louange ou flatterie.
  8. Par dissimulation.
  9. En y prenant part.
  10. Par le silence.
  11. Par défense de la malice?

Les quatre péchés qui crient vengeance au ciel

  1. L’homicide volontaire.
  2. Le péché de sodomie ou le lesbianisme.
  3. L’oppression des pauvres.
  4. La fraude à l’ouvrier de son juste salaire.

Les six commandements de l’Église

1.Ai-je entendu la messe le dimanche et les jours saints d’obligation ?

  1. Ai-je jeûné et mettre abstenue les jours désignés et que j’ai gardé le jeûne eucharistique ?
  2. Me suis-je confessé au moins une fois par année ?
  3. Ai-je reçu la Sainte Eucharistie au moins une fois dans l’année ?
  4. Ai-je contribué autant que je dois au support de l’Église?
  5. Ai-je observé les lois de l’Église concernant le mariage, c’est-à-dire : Un mariage sans prêtre présent, ou d’épouser un parent ou un non-catholique ?

 Les cinq blasphèmes contre le Cœur immaculé de Marie

  1. Ai-je blasphémé contre l’Immaculée Conception ?
  2. Ai-je blasphémé contre la virginité perpétuelle de la Vierge Marie ?
  3. Ai-je blasphémé contre la maternité divine de Notre Dame ?

Ai-je échoué à reconnaître Notre Dame comme la Mère de tous les hommes?

  1. Ai-je publiquement cherché à semer dans les cœurs des enfants l’indifférence ou le dédain, ou même la haine, de cette Mère Immaculée?
  2. L’ai-je outragée directement dans Ses Saintes Images ?

Finalement :

Ai-je reçu la Sainte Communion en état de péché mortel ? (C’est un très grave sacrilège.)

L’Examen des Péchés Véniels par Saint Antoine Marie Claret

L’âme doit éviter tous les péchés véniels, surtout ceux qui ouvrent la voie à un péché grave. Ce n’est pas assez, mon âme, d’avoir une résolution ferme de subir la mort plutôt que le consentement à n’importe quel péché grave. Il est nécessaire d’avoir une résolution comme pour le péché véniel. Celui qui ne trouve pas en lui-même cette volonté, ne peut pas avoir la sécurité. Il n’y a rien qui peut nous donner une certaine sécurité du salut éternel. Comme une prudence ininterrompue pour éviter même le péché véniel le plus léger, et une garantie remarquable, très approfondi s’étendant à toutes les pratiques de la vie spirituelle – sérieux dans la prière, et dans les rapports avec Dieu ; sérieux dans la mortification et le renoncement ; sérieux dans l’humilité et d’accepter le mépris ; dans l’obéissance et le renoncement à sa propre volonté; un amour sincère à Dieu et à son prochain. Celui qui veut gagner cette sincérité et la garder, doit nécessairement avoir la résolution de toujours éviter particulièrement les péchés véniels suivants :

  1. Le péché de donner l’accès dans votre cœur à tout soupçon injuste ou déraisonnable d’un jugement contre votre prochain.
  2. Le péché de l’introduction de parler d’un défaut d’autrui ou offenser la charité d’une autre façon, même légèrement.
  3. Le péché d’omettre de la paresse nos pratiques spirituelles ou de leur exécution avec négligence volontaire.
  4. Le péché d’avoir une affection désordonnée pour quelqu’un.
  5. Le péché d’avoir une estime vaine pour soi-même, ou de prendre la satisfaction vaine dans les choses qui nous concernent.
  6. Le péché de recevoir les Sacrements Saints d’une manière négligente, avec des distractions et d’autres irrévérences, et sans une préparation sérieuse.
  7. L’impatience, le ressentiment, le défaut d’accepter les déceptions comme venant de la main de Dieu ; car cela met des obstacles sur le chemin des décrets et dispositions de la Divine Providence nous concernant.
  8. Le péché de se donner une occasion qui peut déshonorer même à distance une condition impeccable de pureté sainte.
  9. La faute de se cacher par mégarde, de ceux qui devraient les apprendre, les mauvaises inclinations, les faiblesses, et les mortifications, cherchant à poursuivre la route de la vertu non sous la direction de l’obéissance, mais sous la direction de leurs propres caprices.

Remarque : Ceci parle des moments où nous pourrions avoir une bonne direction si nous cherchions, mais nous préférons suivre nos propres lumières tamisées

Prière pour une bonne confession

Ô mon Dieu, par mes péchés graves, j’ai de nouveau crucifié Votre Divin Fils et j’ai fait de Lui une moquerie. Pour cela, j’ai mérité Votre colère et je me suis placé dans les feux de l’enfer. Je suis aussi ingrat envers Vous, Mon Père Céleste, qui m’avez créé à partir de rien, qui m’avez racheté par le sang précieux de Votre Fils et qui m’avez sanctifié par Vos Saints Sacrements et par le Saint-Esprit. Mais Vous m’avez épargné par Votre miséricorde, en faisant cette confession. Recevez-moi en retour en tant que Votre fils(fille) prodigue et accordez que j’avoue tout cela, pour que je puisse recommencer à Vous aime de tout mon cœur et mon âme, et dès lors, de garder Vos commandements et de souffrir patiemment, quelle que soit la peine temporelle qui pourrait rester. J’espère que par Votre bonté et Votre Puissante obtenir la vie dans le paradis. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen.

Une dernière note :

N’oubliez pas de confesser vos péchés avec une tristesse surnaturelle ainsi qu’une ferme résolution de ne plus pécher, et d’éviter les occasions de péché encore. Demandez à votre confesseur de vous aider avec toutes les difficultés que vous avez à faire une bonne confession. Dites votre pénitence promptement.

ACTE DE CONTRITION

Mon Dieu, j’ai un extrême regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché Vous déplaît; pardonnez-moi par les mérites de Jésus-Christ mon Sauveur; je me propose, avec Votre sainte grâce, de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. Amen!

Traduit par une soeur en Dieu.

Source: https://fatherofloveandmercy.wordpress.com/2016/03/16/guide-for-examination-of-conscience-for-confession-of-sins/

Advertisements